AccueilListe des Actualités ► Articles

Par , Le 04 juillet 2017, à 20:50 Modifié le 04 juillet 2017, à 20:52

Ashes of Creation – Aperçu des premières classes

Ashes of Creation continue son développement avec une démonstration, prévue pour Septembre prochain, à l’occasion de la PAX Prime de Seattle. Mais déjà, les développeurs nous dévoilent 4 des classes prévues pour ce MMORPG à fort potentiel.



Livestream : focus sur les classes de Ashes of Creation

Toujours engagé dans une campagne de financement participatif, le studio Intrepid prévoit de faire tester la première mouture de leur jeu à la rentrée prochaine. Les visiteurs chanceux de la PAX Prime, prévue entre le 1er et le 4 septembre prochains, pourront découvrir en avant-première ce que ce MMO d’un nouveau genre nous réserve. Au programme : du PvE avec des villes déjà en place, des caravanes marchandes en activité et un donjon. Côté PvP, une arène permettra à tout le monde de tester les combats.

Pour rappel, Ashes of Creation est un projet ambitieux qui souhaite renouveler le MMORPG en proposant un gameplay sandbox, avec lequel les joueurs pourront participer à la naissance d’une véritable civilisation. Ces derniers seront débarqués dans un monde à l’univers médiéval fantastique qui, ravagé par un cataclysme, laisse le champ libre à l’humanité pour bâtir leurs cités et les faire évoluer dans un écosystème cohérent, immersif et offrant beaucoup de liberté. Cela est permis grâce à un système de « nœuds dynamiques », des zones à la fois indépendantes et connectées qui évoluent en permanence et qui dépendent de l’influence directe des joueurs. Leurs actions ont un impact significatif sur l’ensemble du jeu et le paysage évoluera au gré des guerres et des alliances qui se feront au sein de la communauté.

Un concept alléchant qui reste encore abstrait, mais cela devrait évoluer dans les mois à venir. Pour le moment, on va se contenter d’un livestream du 30 juin dernier pour découvrir les premières classes jouables du jeu. Ce sont des archétypes à priori classiques, mais qui présentent quelques subtilités intéressantes.

On commence avec le Tank qui endosse naturellement le rôle de protecteur, c’est sur lui que comptent ses alliés pour recevoir les coups à leur place. Pour mener sa mission à bien, il doit à la fois être résistant et être capable d’influencer les cibles hostiles, notamment grâce à l’incontournable « taunt », un sort qui attire les ennemis sur lui et les poussent à l’attaquer. À cela s’ajoute la possibilité de matérialiser des barrières infranchissables, un grab pour attraper une cible et l’amener à ses pieds, un stun, etc. Jusque-là, rien d’étonnant, mais cela devient intéressant avec cette histoire de « combo ». Le Tank peut en effet enchaîner des attaques spécifiques si certaines conditions sont réunies (une capacité ou un équipement particulier comme prérequis). Autre aspect intéressant, les capacités utilitaires comme la possibilité d’évaluer le danger que représente une zone à portée de vision. Un outil très pratique pour les escortes de convois marchants par exemple.

Vient ensuite le Clerc, ce dernier n’est pas un simple soigneur qui dispensent des points de vie à ses alliés, jusqu’à ce que sa réserve de mana ne s’épuise. Les développeurs ont visiblement l’intention d’en faire un combattant pouvant aider son groupe, mais avec des contreparties. L’un de ses sorts par exemple, pourra soigner en fonction des dégâts que lui-même aura infligés à ses ennemis. Un autre lui permettra seulement de répartir les points de vie de ses alliés entre eux. Il jouera également le rôle de soutien avec un ensemble de dispels et de buffs utiles en combat.
Le Mage assurera bien entendu le rôle de « damage dealer » à longue distance, avec des sorts aussi variés qu’impressionnants, de la boule de feu au tremblement de terre, en passant par l’incontournable téléportation sur une courte distance. Il disposera aussi de sorts utilitaires, comme la « détection de magie » dans son environnement proche.

Enfin, le Ranger est un DPS à moyenne distance, un archer dont la puissance des flèches va dépendre de leur canalisation. Un peu à la manière d’un Varus (pour les joueurs de League of Legends), le tir d’une flèche est comparable à l’incantation d’un sort. Plus vous allez charger le sort, plus il fera mal, permettant de percer plus efficacement des armures de métal par exemple. Ses projectiles pourront servir aussi de débuff qui affaibliront l’ennemi. Et toujours dans un souci de cohérence bienvenu et immersif, le Ranger aura la capacité (entre autres) de pister des bêtes en suivant leurs traces.

Vous l’aurez compris, Ashes of Creation souhaite revenir à un panel de classes bien différenciées et possédant une identité bien tranchée. Finies les classes « couteau suisse » ! Pour inciter les joueurs à jouer ensemble et à coopérer, rien de mieux que des classes spécialisées et dépendantes les unes des autres.



voir la fiche du jeu : Ashes of Creation