AccueilListe des Actualités ► Articles

Comment va évoluer Last Day on Earth ?

Par , Le 22 septembre 2017, à 16:19

Le MMORPG Last Day on Earth disponible sur iOS et Android n'en finit plus de se mettre à jour pendant sa phase d'accès anticipé et d'ajouter du contenu en plus de se mettre à jour techniquement. Mais comment va-t-il évoluer ? Que prévoient les développeurs pour l'avenir de leur jeu en ligne multijoueur ?

Déjà, parlons du multijoueur, pas encore présent dans le titre, celui-ci devrait pointer le bout de son nez dans les semaines à venir. Mais surtout, notre curiosité concernant ce MMORPG a grandi alors que l'équipe de développement à réaliser il y a quelques jours un live sur Facebook afin de montrer plus en détails leur locaux mais aussi des brèves de travaux sur lesquels s'attèlent l'équipe et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela met l'eau à la bouche.

Entre environnements enneigés, nouveaux ajouts (tour de communication, ville, zombies) et possibilité de survie comme la pêche, on peut constater que ça travaille d'arrache pied. On devine notamment de nouvelles animations de mouvement du protagoniste que l'on incarne et l'on ne sait pas encore bien si tout arrivera un jour in-game, en tout cas si l'objectif était de faire envie, chez nous c'est réussi.




Ikariote

Ikariote
Fan de jeu vidéo depuis ma plus tendre enfance,(mega drive pour commencer ^^) je me suis tourné ensuite vers tous les types de MMO.

Tu aimes le contenu publié par Ikariote ? Partage-le sur tes réseaux sociaux !

Trouver des joueurs
Last Day on Earth
MMORPG Jeux post-apo Jeux Mobile

Last Day on Earth

Last Day on Earth est un MMO de survie peuplé de Zombies, sur smartphone et tablette dans lequel chaque survivant à un objectif : Rester en vie...


Voir la fiche 0 points
X En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées, adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.