AccueilListe des Actualités ► Articles

Conqueror’s Blade: l'open beta a commencé !

Par , Le 05 juin 2019, à 15:27 Modifié le 05 juin 2019, à 15:28

MY.GAMES et Booming Games célèbrent l’arrivée de la bêta ouverte de Conqueror’s Blade. Dès à présent, les joueurs peuvent fonder leur empire gratuitement dans le vaste monde ouvert de ce MMO de conquête médiévale. Une bande-annonce de lancement est dès à présent disponible sur YouTube : 

Cet immense monde médiéval n’attend que d’être conquis ! Chaque joueur peut sélectionner l’une des dix classes disponibles et personnaliser son seigneur comme bon lui semble. Au fil du jeu, tous les joueurs devront lever une armée, partir à la conquête de nouvelles terres, et gravir le classement pour en atteindre le sommet… ainsi seulement leur empire survivra-t-il aux siècles à venir !

« Nous sommes impatients que Conqueror’s Blade ouvre enfin ses portes et que tous puissent découvrir gratuitement son vaste monde médiéval, » déclare Petr Lagun, producteur chez MY.GAMES, « C’est un défi passionnant pour toute l’équipe, et nous allons suivre de très près vos retours afin d’en prendre compte lors de nos futures prises de décisions. Booming Games a créé un monde incroyable qui n’attend que d’être conquis, et nous avons hâte de découvrir quelles alliances et quelles rivalités vont naître entre les joueurs. Il y a tant à découvrir, à construire, à défendre et à détruire… que ce soit au fil de batailles épiques ou à l’occasion de la création d’une Grande Maison ! »




Ikariote

Ikariote
Fan de jeu vidéo depuis ma plus tendre enfance,(mega drive pour commencer ^^) je me suis tourné ensuite vers tous les types de MMO.

Tu aimes le contenu publié par Ikariote ? Partage-le sur tes réseaux sociaux !

X En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées, adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.