AccueilListe des Actualités ► Articles

Par , Le 18 juillet 2017, à 19:29 Modifié le 18 juillet 2017, à 19:30

Lost Ark – Le contenu de la prochaine bêta

Le développement de Lost Ark se poursuit en Corée du Sud. Après une première phase de test l’été dernier, le studio Smileg ate se prépare à ouvrir ses serveurs pour une seconde bêta fermée de grande envergure. Les développeurs ont dévoilé le contenu ajouté pour l’occasion avec notamment, de nouvelles régions que des milliers d’heureux élus auront la chance d’explorer. 

Lost Ark cbt2

Un MMORPG très prometteur

Lost Ark est un MMORPG un peu particulier. Ce free-to-play propose un contenu qui n’a rien à envier à ses homologues les plus ambitieux, mais avec un gameplay hack’n slash résolument tourné vers l’action. En plus d’un PvE conséquent (des quêtes, des donjons et des raids, ainsi que d’immenses zones à explorer), l’autre particularité de ce titre est la possibilité de personnaliser la classe de son personnage de façon extrême. Il existe en effet 18 classes créées à partir de 4 archétypes différents. Malheureusement, Lost Ark ne concerne aujourd’hui que le public asiatique, même si tous les joueurs du monde ont une chance d’y jouer, le jeu n’est pas localisé dans une autre langue que le coréen. Cependant, cela ne devrait pas durer vue l’engouement qu’il suscite hors de ses frontières.

5 nouvelles régions pour Lost Ark

Outre les diverses améliorations apportées entre ces deux phases de test, ce ne sont pas moins de 5 nouvelles régions qui viennent agrandir l’univers de Lost Ark, chacune peuplées de son propre bestiaire et possédant une ambiance unique qui recèle bien des mystères. En voici un aperçu : 

  • La contrée magique d'Handel : considérée comme la plus envoûtante, Handel est la région dont sont originaires l’Invocateur, le Barde et l’Arcana (3 des classes du jeu). D’apparence pacifique et calme, il faut tout de même rester méfiant envers sa population si vous désirez percer ses mystères dans encombre. 
  • Le Royaume de Lutheran : ancien lieu de résidence du célèbre Luther, ce territoire est le siège des convictions chevaleresques. Cinq siècles plus tard, le château du héros défunt est toujours debout, aux côtés d’autres ruines antiques. Mais depuis peu, il semblerait qu’une malédiction pèse sur ces terres. 
  • L'île de Totoike : on raconte qu’un géant serait endormi quelque part sur l’île. Ce dernier serait à l’origine de toutes les formes de vie qui la peuplent. En attendant son éveil incertain et pour préserver son écosystème, ce sont les nains Moko et des créatures de pierre qui protègent les lieux des étrangers. 
  • La cité stérile d'Arthetine : loin de l’aspect magique et paisible des régions précédentes, cette cité est habitée par un peuple obsédé par la technologie, au grand dam de l’environnement. C’est pourquoi ce dernier ressemble à un gigantesque désert quasi stérile. Les habitants d’Arthétine ont pris conscience de leur erreur, mais trop tard ! Suite à de malencontreux accidents, ils auraient même muté…  
  • La contrée glacée de Shushire : voilà une zone bien hostile, un froid à vous glacer les os et une économie désastreuse. En revanche, l’esclavage ne s’est jamais aussi bien portée. Les populations locales sont même obligées de vendre leur propre vie pour espérer s’en sortir. Enfin, les développeurs de Lost Ark n’ont pas oublié d’ajouter de nombreux défis à cette future bêta.  

Ainsi, plusieurs « world bosses » ont fait leur apparition, comme Regyoros, un monstre existant sous 2 formes : ténébreuse et glacée. Inutile de vous dire à quel point il est puissant. On parle aussi d’une nouvelle variété de boss tel que Chuo, un boss de raid inspiré de la mythologie chinoise. 



voir la fiche du jeu : Lost Ark