AccueilListe des Actualités ► Articles

Nouveau mode Léviathans annoncé - Crossout

Par , Le 25 mai 2018, à 10:30 Modifié le 25 mai 2018, à 10:31

C'est parti, les monstres d'acier de Crossout sont désormais disponibles en guerres de clan. Voilà qui va rendre les batailles du MMO Post-apo plus dangereuse. Si jusque là, les Léviathans étaient disponibles uniquement dans le mode PvE (les joueurs obtenaient des récompenses en les faisant tomber), les plus grosses machines du titre viennent ajouter de la nouveauté aux combats de clan. Ce nouveau mode offre la possibilité de combat en 4v4 entre les joueurs de clans et c'est le capitaine qui est aux commandes de ce monstre de puissance. Les 3 joueurs de son équipe, l'accompagnent dans des véhicules classiques. Si plus de 100 000 Léviathans ont été construits depuis le départ de l'open bêta et à partir de pièces classiques, ces derniers offrent une taille imposante et des combinaisons d'armes ainsi que de blindages plus performantes que les véhicules jusque là controlables.

Cette arrivée in-game va retirer les cartes tactiques et l'optimisation des machines du clan sera plus que jamais primordiale. Avec des questions auxquelles il faut être en mesure de répondre afin de se préparer au mieux :

  • Combat à longue distance soutenu par des machines ultra rapides ?
  • Assaut massif à courte distance ?

Ce n'est qu'une infime partie de ce à quoi il va falloir penser pour espérer remporter des victoires. Car les guerres de clans sont dès à présent classées, permettant aux équipes du top 30 chaque semaine, d'obtenir des récompenses (Uranium).




Gaston Raveur

Gaston Raveur
Gaston Raveur est le rédacteur moulti-pass de Mmorpg.fr

Tu aimes le contenu publié par Gaston Raveur ? Partage-le sur tes réseaux sociaux !

X En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées, adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.