AccueilListe des Actualités ► Articles

The Elder Scrolls Online - Dragon Bones et Màj 17

Par , Le 28 février 2018, à 20:23 Modifié le 28 février 2018, à 20:24

Depuis le 27 février, les joueurs de PlayStation®4 et de Xbox One bénéficient également du pack de jeu téléchargeable ’Dragon Bones’ (DLC) et de la mise à jour 17 pour The Elder Scrolls Online (TESO), MMORPG développé par ZeniMax Online Studios, sur fond d'un des titres de la sage, Skyrim.

Pack de jeu téléchargeable - Dragon Bones

Ce nouveau DLC propose deux nouveaux donjons pouvant être accomplis en difficulté Normale ou Vétéran. Et pour ceux qui désirent un plus grand défi, ils pourront le tenter en mode Vétéran difficile. Des récompenses uniques - ensembles d'équipement, de monstre, de succès, des déguisements, des peaux et des trophées - seront bien sûr au rendez-vous pour les plus téméraires d'entre vous qui arriveront à bout de chacun des donjons.

Le pic de la Mandécailles

Dans ce donjon, nous verront Zaan la Mandécailles faire son retour accompagnée d'un nouveau maître, le prince Daedra de la pestilence, Peryite. Ce nouveau duo menacera Tamriel d'une épidémie mortelle. L'aventurier que vous êtes devra se dégager un passage, dans le temple abandonné de la Mandécailles, entre les montres et les adeptes mutants afin de terrasser la prêtresse-dragon ressuscitée et couper court à ses sombres projets.

Le Repaire du croc

Dernière demeure du puissant dragon Thurvokun, les ruines dwemers perdues du Repaire du croc abritent une dangereuse secte de nécromanciens, accompagnés de leurs monstrueuses créations. Plus qu'un trésor perdu, les membres de la Secte de Moelle-noire cherchent à ranimer les ossement du dragon lui-même. Il est de votre devoir de défendre les habitants de Tamriel en arrêtant Orryn le Noir, puissant nécromancien.



Des objets collector Dragon Bones
De nouveaux objets collectors liés au DLC Dragon Bones vous permettront de chevaucher le Coursier du Repaire du croc ou encore être accompagné d'un familier Petit assemblage en os de dragon.

Mise à jour 17

Le DLC Dragon Bones n'est pas venu seul dans le monde de Tamriel. En effet, la mise à jour 17 a été appliquée en même temps pour tous les joueurs et comprend :

  • Système de tenues : Ce système permet aux joueurs de personnaliser presque tous les aspect de leur apparence avec des Tenues uniques, quelques soit l'équipement porté.
  • Stockage à domicile : Cette fonctionnalité offre aux joueurs la possibilité de déposer leurs objets dans des mobiliers de rangement et ainsi libérer de l'espace dans leur inventaire ou dans leur banque.
  • Nouvelle expérience de progression : Pour mieux comprendre les mécanismes du jeu et améliorer la prise en main de leur personnage, les joueurs progressant dans The Elder Scrolls Online recevront des récompenses uniques mais également des conseils de jeu pour poursuivre leur aventure. Les joueurs pourront consulter un Conseiller de compétence afin qu'il les guide dans le choix des compétences et des caractéristiques en fonction de l'archétype désiré.
  • Amélioration de combat : Des changements conséquents ont été effectués au niveau du système de combat afin de rendre les combats plus réactif, tactique et complexe.
  • Deux nouveaux champs de bataille JcJ : De nouvelles arènes font également leur entrée afin de mettre vos prouesses au combat à l'épreuve dans des batailles à 4c4c4 : la forteresse orque de Mor Khazgur et les ruines naines de Drome profond.
Saurez-vous occire les dragons et les nécromanciens avant qu'ils ne ravage les contrées de Tamriel ? Seul l'avenir nous le dira.




Ikariote

Ikariote
Fan de jeu vidéo depuis ma plus tendre enfance,(mega drive pour commencer ^^) je me suis tourné ensuite vers tous les types de MMO.

Tu aimes le contenu publié par Ikariote ? Partage-le sur tes réseaux sociaux !

X En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées, adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.