AccueilListe des jeux ► Fiche
The Exiled

The Exiled

4 sur 5
(1 notes, dont 1 avis) Noter ce jeu

Screenshoots

The ExiledThe ExiledThe ExiledThe ExiledThe Exiled

The Exiled – Un MMORPG social et sandbox

The Exiled est un MMORPG qui se concentre avant tout sur les interactions entre joueurs, qu’elles soient amicales ou belliqueuses. C’est pourquoi il s’agit là d’un MMORPG « social ». Ce jeu propose également un contenu sandbox, c’est-à-dire un monde virtuel riche, constitué de nombreuses zones aux ambiances différentes, et entièrement géré par les joueurs eux-mêmes, ces derniers bénéficiant d’une grande liberté d’action.

Survivre à l’éxile

Vous incarnez le rebus d’une société dictatoriale qui souhaite se débarrasser des esprits indépendants. Bannis sur un territoire hostile appelé la Vallée, vous faites partie de ces criminels/rebelles politiques/aventuriers (au choix) qui vont devoir s’adapter pour survivre et se construire une nouvelle vie. Garderez-vous un semblant d’humanité ou deviendrez-vous un barbare sans foi ni loi ?

Ce qui est certain, c’est que la coopération entre les différents aventuriers d’un même serveur est de mise. À vous de voir si vous désirez mener la vie risquée d’un groupe de conquérants ou bien celle d’érudits isolés dans une vallée abandonnée. Dans les deux cas, cela implique les activités incontournables d’un MMO sandbox telles que l’exploration, l’artisanat, la construction de bâtiments et la collecte de ressources. Sauf que dans The Exiled, cette dernière n’est pas la corvée habituelle que l’on a l’habitude d’appeler aussi « farming ». Les développeurs souhaitent émanciper le joueur de cette tâche répétitive et barbante. Pour cela, ils ont couplé la collecte de ressources avec le PvP, qui est en réalité le cœur du gameplay !

Un jeu centré sur le PvP

Les créateurs de The Exiled sont des amateurs de PvP pur et dur, et ils orientent clairement leur jeu dans cette voie tout en évitant les contraintes habituelles liées à l’obtention du meilleur stuff possible. Il n’est pas question de tuer tout un tas de monstres en boucle pour récupérer les matériaux indispensables à l’artisanat, ou de terrasser cent fois le même boss pour avoir la chance de tomber sur un équipement épique. Vous trouverez ces items directement sur le corps de vos ennemis abattus.

Toutefois, les affrontements ne sont pas sans danger pour votre personnage et leur issue aura toujours des conséquences, plus ou moins importantes, qu’il faudra prendre en compte avant de vous lancer dans la bataille. Dans The Exiled, le PvP représente un véritable enjeu.

Pour résumer, le PvP se fait dans le monde ouvert du jeu, vous vous battez où vous voulez et quand vous voulez ! En cas de défaite, l’ennemi peut s’emparer de votre équipement. Il n’existe pas de faction « pré-fabriquées », ce sont les joueurs qui font et défont les alliances, c’est à vous de choisir vos alliés. Au-delà du combat individuel, il est possible d’assiéger des villes entières construites par les joueurs afin de s’emparer de leur territoire.

Autres détails qui ont leur importance et qui pimentent davantage les combats : les « tirs amis » sont pris en compte. La visée n’étant pas automatique, vous risquez de toucher vos alliés si vous n’êtes pas assez habiles. Le décor peut être exploité dans un but stratégique. Les buissons constituent par exemple une excellente cachette pour tendre des embuscades. Vos déplacements laissent des traces au sol, attention à ne pas vous faire pister par un chasseur de primes ou un aventurier mal intentionné !

Des héros uniques !

The Exiled vous laisse également le choix de personnaliser votre avatar comme bon vous semble. Les archétypes usuels de classe sont bien présents (mage, guerrier, archer, etc.), mais vous pouvez les combiner pour créer un héros unique et un style de jeu qui vous correspond.

Au final, vous avez accès à plus de 80 compétences de combat différentes (création d’un mur de foudre, des pièges explosifs, rafale de flèches, etc.). Tout l’équipement est fabriqué par les joueurs et celui-ci est également personnalisable.

Commentaires

Poster un commentaire
Le 11/08/2017 à 07:13:46 par NoFarm 4 sur 5

Pas de farm, ca c'est cool !